La terre a toujours appartenu au peuple et pourtant les gens ne la considèrent pas comme la leur. Elle est du domaine de l'esprit, comme quelque chose qu'ils ne font qu'emprunter.